Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publicité
Cimetières de Trans en Provence et généalogies transianes
Visiteurs
Depuis la création 13 615
Publicité
Cimetières de Trans en Provence et généalogies transianes
Archives
Albums Photos
14 novembre 2020

9 - Tombeau de la famille Reynier-Ricaud-Faroppa

Ce tombeau porte le numéro 9 dans le plan de classement des concessions du cimetière. Les concessionnaires sont Reynier-Faroppa.

Famille REYNIER-RICAUD-FAROPPA 1

Famille REYNIER-RICAUD-FAROPPA 2

Louis François Ernest Reynier (1848-1933) docteur en médecine s'était marié le 18 décembre 1901 à Trans avec Marguerite Mélanie Louise Faroppa (1863-1946) tous les deux transians. Les Reynier étaient originaires de Lorgues où le nom de famille s'écrivait Rainier.

Marguerite Mélanie Louise Faroppa était la fille de Joseph Auguste Faroppa, mineur, casseur de pierres comme je l'ai trouvé écrit, qui venait de Paroldo dans le Piémont (Italie) et de Marie Rose Goulin de Sillans (Sillans-la-Cascade). Le couple avait 8 filles qui, à Trans, étaient surnommées les Farappates : Marie Andreline, Marguerite Mélanie Louise, Victorine Joséphine, Pauline Thérèse, Andreline Joséphine, Virginie Augustine, Angélique Antoinette, Rosalie Madeleine. Le nom de famille était aussi bien Farappa que Faroppa.

Le père de Louis François Ernest Reynier était Louis Emilien Melchior Reynier, propriétaire, né le 28 mai 1811 à Saint-Raphaël, marié le 21 octobre 1838 à Trans avec Emilie Zoé Joséphine Ricaud née le 19 décembre 1817 à Trans. Emilie Zoé Joséphine Ricaud était la fille de Charles Thomas Pierre Ricaud (1780-1844) propriétaire et de Rose Sophie Zoé Bernard.

Le grand-père de Charles Thomas Pierre Ricaud était Charles Ricaud de Barcelonette qui était venu s'implanter à Trans et avait créé la première filature de soie en 1730. Lire à ce sujet mon article paru dans mon blog sur Trans dont je vous mets le lien dessous.

Les Ricaud de Barcelonnette s'installent à Trans - Trans en Provence au fil de la Nartuby

Vue de Barcelonnette La création, en 1730, d'une filature de soie à Trans a été une conséquence indirecte de la clause du traité d'Utrech (1713) qui réunissait Barcelonette (actuellement dans les Alpes-de-Haute-provence) à la France. Barcelonnette avait déjà fait partie du Comté de Provence depuis le début du XIIIe siècle jusqu'en 1388.

http://www.transenprovence.info

Rose Sophie Zoé Bernard était la fille de Joseph Pons Bernard né le 14 juillet 1748 à Trans et décédé le 29 juillet 1816 à Trans. Joseph Pons Bernard était issu de vieilles familles de Trans et connu en tant que professeur de mathématiques, botaniste, naturaliste, astronome, géologue, ingénieur. Il a été directeur de l'observatoire de Marseille. Il était membre de l'Académie de Marseille et a publié de multiples ouvrages dont Mémoire sur les engrais que la Provence peut fournir (1778) à Marseille, Mémoire pour servir à l'histoire naturelle de l'olivier (1783) à Aix, etc... 

Complément

Pons Joseph Bernard (1748-1816), un naturaliste provençal du siècle des Lumières

Joseph-Pons Bernard est un bon exemple de savant observateur du siècle des Lumières. Disciple de Guettard en Provence, il voulut comme lui dresser un inventaire minéralogique. Il eut très tôt (1774) l'idée des grandes divisions géologiques de cette province. Auteur de multiples mémoires (en agriculture, botanique, hydraulique des rivières), il fit une description minéralogique de la Provence, partiellement publiée, avec une carte des environs de Toulon où figurent les contours de l'affleurement des grès permiens. Bernard s'illustra aussi en astronomie et poursuivit avant et après la Révolution une carrière d'ingénieur et de spécialiste des cadastres.

Source : Georges Pichard -Travaux du Comité français d'Histoire de la Géologie, 2002, 3ème série (tome 16)

Je mets le lien vers ma base de données :

 Louis François Ernest REYNIER : généalogie par Nadine BARRET (nbarret2) - Geneanet

Etymologie

Régnier, Reynier, Raynier, Régnier, Rénier et autres variantes.

Nom de personne d'origine germanique, Raginhari (ragin = conseil + hari = armée). Le nom Régnier est surtout porté dans le Nord-Pas-de-Calais (variante : Régniez), mais on le trouve dans bien d'autres régions. Quant aux Rénier, eux aussi très présents en Nord-Pas-de-Calais (variantes : Reniers, Réniez), on les rencontre également dans la Mayenne et en Seine-Maritime.

 Barre rose et bleue

Publicité
Publicité
Commentaires
Publicité