Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publicité
Cimetières de Trans en Provence et généalogies transianes
Visiteurs
Depuis la création 13 615
Publicité
Cimetières de Trans en Provence et généalogies transianes
Archives
Albums Photos
11 mai 2021

48 - Tombe de la famille Ardoin-Pierrugues

Cette tombe porte le numéro 48 dans la liste des concessions du vieux cimetière. Elle est aux noms de Pierrugues-Ardoin.

Famille ARDOIN-PIERRUGUES 1

Famille ARDOIN-PÏERRUGUES 2

Famille ARDOIN-PÏERRUGUES 3

Ici reposent

Joséphine Ardoin née Colomp

1859-1915

C. Pierrugues

1883-1943

Famille ARDOIN-PÏERRUGUES 4

Jean Ardoin

1845-1919

Marie Pierrugues née Ardoin

1891-1974

*********************************************

Les Ardoin de Trans sont tous de la même famille. En fait, c'étaient des Piémontais qui venaient d'Oneglia (Oneille) et qui se sont installés à Trans dans la deuxième moitié du XIXème siècle. Leur nom de famille était Ardoino. Ils exerçaient tous la profession de fabricants d'huile, autrement dit mouliniers. Les Pierrugues quant à eux sont originaires de Claviers.

Marie Virginie Joséphine Ardoin était née le 21 juillet 1891 à Trans et elle est décédée le 2 février 1974 à Draguignan. Elle s'était mariée le 2 juin 1909 à Trans avec Cassius Laurent Edmond Pierrugues, employé de banque, né le 16 novembre 1883 à Claviers et décédé en 1943. Les parents de Cassius étaient Eusèbe Laurent Pierrugues, perruquier et Marie Mélanie Pierrugues tous deux originaires de Claviers. 

Les parents de Marie Virginie Joséphine Ardoin étaient Jean Dominique Ardoin qui était né le 30 octobre 1845 à Oneglia et s'était marié deux fois :

En premières noces, le 30 avril 1867 à Trans avec Louise Victorine Boyer fille de Jacques Boyer, cafetier et de Clarisse Honorée Thérèse Bernard. A noter que Jacques Boyer a participé au coup d'état du 2 décembre 1851 de Louis-Napoléon-Bonaparte. Il a été condamné à une peine d'internement. Je vous indique le lien pour voir sa fiche :

Poursuivis à la suite du coup d’État de décembre 1851 (poursuivis-decembre-1851.fr)

En deuxièmes noces, le 9 juillet 1877 à Trans avec Joséphine Philomène Collomp qui était née le 29 janvier 1859 à Trans et décédée le 14 février 1915 à Trans.

Le père de Marie Virginie Ardoin était donc Jean Dominique et sa mère Joséphine Philomène Collomp. Jean Dominique était le fils de Louis Ardoin, fabricant d'huile, originaire d'Oneglia et de Catherine Ramella. Joséphine Philomène était la fille de Bernard Collomp, maître d'hôtel, originire de Mons (Var) et de Nicole Clotilde Lions originaire de Claviers.

Louis Ardoino était né vers 1795 à Oneglia et décédé le 19 novembre 1982 à Trans en Provence. Il était fabricant d'huile. Il était le fils de Jean Baptiste Ardoino originaire d'Oneglia et de Catherine Berio, sa femme Catherine Ramella était née vers 1804 à Onaglia et ses parents étaient Jean Ramella, ménager et Marie Angèle, repasseuse.

J'arrête là les explications et vous renvoie à ma base de données :

Marie Virginie Joséphine ARDOINO : généalogie par Nadine BARRET (nbarret2) - Geneanet

Étymologie

Arduin, Ardoin, Ardoino Surtout présent dans le Nord, c'est un nom de personne d'origine germanique, Hardwin (hard = dur + win = ami). Autres formes : Harduin, Hardhuin, Hardoin, Hardouin, Herduin, Herdhuin, Ardhuin, Ardoin, Ardouin.

Barre lierre

Publicité
Publicité
Commentaires
Publicité